© 2011 admin 1577 joué à Blois

1577 au Château Royal de Blois

Spectacle d’escrime ancienne au Château de Blois : 1577, duels à la cour d’Henri III, dans le cadre de l’exposition « Fêtes et Crimes à la Renaissance : la Cour d’Henri III »
Une création originale par Laurent Tixier pour le Château Royal de Blois. La cour du Château s’anime de combats d’escrime ancienne : bretteurs et spadassins s’affrontent pour faire revivre l’âge du duel au temps d’Henri III…
Au rythme de la harpe et des percussions, des professionnels de l’escrime ancienne évoquent des combats inattendus qui auraient pu émailler l’histoire du Château.
Jeanne de Mauriac est de retour à Blois après 13 ans d’exil…

Elle se souvient des évènements survenus en janvier 1577. A la fin de l’année 1576, les États Généraux de Blois réunis sous l’égide du roi Henri III rassemblent de nombreux représentants de la noblesse de robe et d’épée mais aussi du Tiers-état du pays de France. Les fastes de la cour impressionnent la jeune femme qui est alors présentée au roi. Les bals ponctuent les assemblées mais, malgré la gaîté apparente, couve déjà un nouveau conflit qui ensanglantera le pays. Pendant les réunions, qui durent plusieurs semaines, les catholiques, majoritaires, imposent leur point de vue et les protestants sont, de fait, un peu plus isolés dans un pays devenu hostile. Aussi, quand vient le départ de Blois pour la famille de Mauriac,
Par un petit matin de 1577, Hugues de Mauriac quitte les appartements où sont logés son père et sa sœur Jeanne pour se rendre du côté des écuries et vérifier la bonne disposition de leurs bagages. C’est alors qu’il est interpellé par deux gentilshommes de la maison de Tornelierre. Fervents catholiques et ligueurs convaincus, les deux frères de Tornelierre ont tôt fait de provoquer en duel notre huguenot, la famille de Mauriac étant connue pour être d’ardents défenseurs de la cause protestante. Il n’en faut pas plus à cette époque pour engager le combat. Au début de l’engagement, la rixe tourne au désavantage de Hugues de Mauriac lequel accuse ses deux ennemis de lâcheté. L’honneur étant en jeu, le combat se poursuit à un contre un. Nous assistons alors à un duel d’une grande violence où tous les coups sont permis. Quand les armes ne permettent plus de terrasser l’adversaire, les combattants en viennent aux mains tant les dissensions religieuses attisent les haines. Ce duel qui met en scène 3 hommes, trouvera une issue … certainement fatale, chacun des escrimeurs souhaitant la mort de l’autre.

Tous les jours 3 fois par jour (durée : 25 mn env.)
Spectacle inclus dans le droit d’entrée du Château
www.chateaudeblois.fr/spip.php?article198

Poster un Commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>